Alors qu’il avait appelé tous les leaders à respecter la désignation contestée de Martin Fayulu comme candidat de l’opposition à la prochaine Présidentielle, Sindika Dokolo, leader du mouvement citoyen des Congolais Debout dénonce les retraits de Vital Kamerhe et Félix Tshisekedi.

En dénonçant leur signature 24h après l’avoir apposée Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe posent la grave question de la crédibilité de leur parole afin de s’acquitter de cette tâche d’ici 2020“, a-t-il dit, révélant au passage que “Le rôle du candidat commun était de re-convoquer des élections inclusives d’ici 2 ans.”

Bien avant cette sortie, M. Dokolo avait soutenu la candidature de Martin Fayulu.   “Aux quelques réactions frustrées: Martin Fayulu a été élu par ses pairs. Quand on choisi de participer à une élection (les primaires de l’opposition), on en accepte les résultats. C’est ça la démocratie“, conseille-t-il dans un tweet.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You May Also Like

La mobilisation des électeurs et des témoins reste le seul antidote contre la fraude de machines à voter selon Alain-Daniel Shekomba

Appelant la classe politique congolaise à ne pas priver le peuple congolais de son droit souverain d’élire ses dirigeants le 23 décembre prochain, le candidat indépendant à la prochaine élection présidentielle Alain-Daniel Shekomba a rendu public une troisième lettre de rappel à la commission électorale nationale indépendante, CENI. Dans cette lettre, Alain-Daniel Shekomba, appelle les politiciens congolais à mobiliser les électeurs et les témoins à se rendre massivement au bureau de vote en vue de contrer toute tentative de fraude via la machine à voter.

Pour Kabila, Karel De Gucht est un raciste!

Dans une très longue interview au journal Belge “Le SOIR”, le président Joseph Kabila a une fois de plus fustigé l’attitude des officiels belges vis-à-vis de la RDC. 

Malgré des progrès, Glencore continue de polluer l’air et le sol en RDC (rapport)

Le minier suisse est accusé de continuer à polluer l’air et le sol en RDC, malgré quelques progrès réalisés, dénoncent des ONG citées par des médias suisses. 

Martin Fayulu: “je parle le lingala, le kikongo, je peux m’exprimer en tshiluba”

Dans une interview au journal belge LE SOIR, Martin Fayulu s’est dit confiant pour sa victoire, malgré les retraits de Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe.